Schéma de mutualisation – intervention de Pascal Houbron

Conseil métropolitain du 15 décembre 2015

Monsieur le Président,

Comme le prévoit la Loi, vous nous proposez un schéma de mutualisation.

A la lecture de ce document, nous pouvons féliciter les services juridiques et financiers de notre métropole.

Mais, on s’aperçoit très vite qu’il n’a pas été élaboré par les élus et orienté vers les communes membres.

En effet, il est bien rappelé comment nous avons mutualisé, dans le cadre du transfert de compétences obligatoires à la création de notre collectivité en remplacement de la CREA.

Mais on ne dit pas comment, et par quel procédé et dans quels domaines les communes acceptent d’entrer dans une démarche de mutualisation avec la Métropole qui a en son sein les services les plus compétents et les plus efficients pour cela.

En fait, c’est la dernière page de la dernière annexe qui est la plus intéressante, car elle retrace les possibilités de mutualisation des moyens et des matériels.

Continuer la lecture de Schéma de mutualisation – intervention de Pascal Houbron

Tribune – novembre 2015

Stylo

Les premières décisions liées aux transferts de compétences viennent d’être prises par la majorité de la Métropole. 2 exemples :

  1. La taxe d’aménagement qui variait selon les communes entre 2 et 5% a été uniformisée par le haut à 5% pour tous, à l’exception de certains secteurs portuaires ramenée à 1%. Conséquence : Augmentation des taxes et charges diverses liées aux permis de construire dans de nombreuses communes.
  2. La décision d’engager l’élaboration d’un PLU I (droit du sol) a été prise sans garantie pour les maires, que les spécificités communales soient respectées.

Seul notre groupe a voté contre. Pourquoi ? L’usage des sols est une prérogative très politique. Nous considérons que c’est une des missions essentielles du maire. Lui seul est redevable devant ses administrés, par le suffrage universel. Un président de Métropole n’aura pas de comptes à rendre aux 500 000 métropolitains. Il est anormal que ce droit soit « capté » par un comité constitué de techniciens et de quelques élus. Nous vous invitons dès à présent à vous mobiliser et suivre de très près cette création de PLU I. Nous vous informerons des réunions, avancées et enquêtes éventuelles sur ce dossier. La volonté du Président Sanchez est de réaliser ce PLU I dans des délais déraisonnables pour qu’il soit opérationnel avant les prochaines élections municipales. Par ailleurs, la Métropole lance pour ce chantier le recrutement d’un ou plusieurs bureaux d’études pour plus de 1 million d’euros TTC. Chers lecteurs, n’hésitez pas ! Communiquez-nous votre sentiment en vous connectant sur www.udgr.fr ou par courriel à contact@udgr.fr. Bon courage à tous.

PLUI – intervention de Gilbert Renard

Conseil métropolitain du 12 octobre 2015

Il y a un instant nous venons d’arriver au terme de Presque 6 années de débats, de questionnements, d’interventions à l’approbation du SCOT.

Le scot, outil stratégique pour le développement de Rouen et ses communes périphériques a été adopté après bien des débats et parfois même des compromis de dernière minute vous permettant d’arracher l’adhésion de certaines communes.

Ce soir vous nous proposez une démarche PLUI dans un calendrier très contraint. Selon votre souhait la procédure proposée devrait amener notre assemblée à approuver ce  PLUI à quelques semaines de son renouvellement.

Plusieurs raisons objectives m’amènent, à expliquer pourquoi nous demandons avec quelques collègues le report de cette question et sa suppression de l’ordre du jour de notre conseil de ce 12 octobre 2015.

A défaut nous voterons contre ! Et par voie de conséquence contre la délibération N° 4 liée à la délibération 3 puisqu’elle lui fait référence.

Continuer la lecture de PLUI – intervention de Gilbert Renard

Colloque – Rouen : quelle métropole ?

L’Académie des Sciences et Belles Lettres de Rouen, présidée par Nicolas Plantrou, organise les vendredi 9 et samedi 10 octobre un colloque ayant pour thème la Métropole de Rouen et son avenir.

Ce colloque fera la part belle à des intervenant aussi variés que des professeurs d’université (géographes, historiens, économistes, …),  des chercheurs, d’anciens responsables économiques, des responsables culturels, …

Retrouvez le programme : colloque – Rouen quelle métropole

 

Tribune – septembre 2015

Stylo

Nous sommes à la rentrée et j’espère que cette période estivale aura été, pour vous tous, un moment de tranquillité et de sérénité.

Durant cet été 2015, vos mairies ont tenté d’ajuster l’organisation et la méthode de travail entre leurs administrations respectives et celle de la Métropole, tout en s’efforçant d’assurer, au quotidien, un service de proximité de qualité.

Vous le savez, la Métropole Rouen Normandie est en place depuis le 1er janvier 2015. La gestion des services de l’eau, de l’assainissement, des transports, des déchets, de la voirie, des trottoirs, de l’éclairage public, et des marquages sur chaussée est, aujourd’hui, de la responsabilité des élus métropolitains.

Vos mairies doivent renforcer leur vigilance sur le suivi du service rendu envers vous, habitants de notre Métropole.

Huit mois se sont écoulés depuis ce changement. Le groupe que je préside souhaite travailler sur des pistes d’amélioration de ces services.

Pour étoffer notre analyse sur cette nouvelle organisation de la Métropole, et proposer des solutions, votre avis, vos constats, vos critiques, nous intéressent. Chers lecteurs, n’hésitez pas ! Communiquez votre sentiment en vous connectant sur le site www.udgr.fr ou à l’adresse courriel contact@udgr.fr spécialement créés pour vous. Bonne reprise !

Gilbert RENARD

La Métropole de demain ne doit pas être le Département d’hier !

Conférence de presse – 26 juin 2015

IMG_4938 IMG_4942

Une Métropole bing-bling

A l’occasion de ce point presse les élus du groupe ont tenu à attirer l’attention sur quelques points essentiels :

  • navigation à vue avec des projets qui « sortent du chapeau » sans cohérence et sans lisibilité générale (hôtel d’agglomération + passerelle; musée des grands formats, …)
  • Mise en péril des installations industrielles et portuaires
  • Continuation et pérennisation des traitements inégalitaires dans les territoires (piscines)
  • Transfert de charges : rejet de notre demande de contre-expertise du déclaratif des communes afin de sécuriser et ne pas « plomber » les futures finances de la Métropole

Retrouver l’article de Paris-Normandie

Modification du tableau des effectifs de la Métropole Rouen Normandie – Intervention Pascal Houbron

Conseil métropolitain du 29 juin 2015

Monsieur le Président,

 Nous profitons de cette délibération portant sur le personnel pour vous faire part de notre inquiétude sur le malaise de plus en plus profond qui existe dans les équipes administratives et opérationnelles de la métropole.

Le transfert de compétences et le changement de périmètre fonctionnel a engendré des évolutions importantes dans le travail au quotidien de nos personnels.

 Or, il semble que ce changement n’ait pas été suffisamment accompagné et anticipé pour lever les doutes légitimes sur leur avenir.

La Métropole navigue à vue, et le personnel n’a pas de consignes claires et ne connait pas les orientations de la politique métropolitaine ; et pour cause, il n’y en a pas !

 Si on couple cette angoisse de nos personnels avec leur colère, voire même leur stupéfaction à voir apparaître de nouveaux personnels issus des Conseils départementaux perdus par la gauche, ils ont des raisons de ne plus vous faire confiance.

 Etait-ce utile de recruter Marie Le Vern, pour ne pas la citer, Conseillère Départementale, et ceci après les scandales relevés par Médiapart sur les pratiques peu morales de certains de nos élus siégeant – lorsqu’ils sont présents, ce qui est rare – dans notre assemblée ?

 Nous voudrions des explications, à défauts d’excuses, Monsieur le Président, sur votre politique de recrutement pour ne pas faire penser que tous les élus sont complices des agissements du parti socialiste.

Tribune – juin 2015

Stylo

Vous avez dit une métropole au service de ses habitants ?

Cela fait maintenant  6 mois que nous sommes dans une nouvelle phase de l’intercommunalité avec la création de la Métropole-Rouen- Normandie

Cette métropole souhaitée ou redoutée par certaines communes doit être avant toute chose, au service de tous. Vous le savez, notre groupe constitué d’élus du centre et de la droite,  se bat pour une gestion rigoureuse et efficace, pour une métropole  à votre service.

 Malgré les incertitudes liées aux réformes et aux mutations en cours, telles que la  nouvelle Région ou la nouvelle organisation Préfectorale, …. la majorité socialiste de la métropole,  continue d’avancer sur un projet déraisonnable : la construction du siège de la Métropole pour un montant de 30 millions d’euros.  Ce bâtiment  ostentatoire en bord de seine sera un véritable pied de nez aux contribuables  que nous sommes tous.  Quels couts réels pour sa  maintenance avec des doubles façades en verre, des terrasses et des prestations luxueuses ?

 Avions-nous besoin d’un tel faste pour un bâtiment administratif qui doit avant tout demeurer simple et fonctionnel ?  Pour ces raisons,  le groupe du centre et de la droite que j’ai l’honneur de présider,   a de nouveau voté, seul, contre ce projet lors de la récente réunion du bureau communautaire du 11 mai.  Tous les autres groupes devront rendre compte de cette gabegie lors de prochaines échéances électorales.  N’hésitez pas à nous contacter : contact@ugdr.fr

Tribune – avril 2015

Stylo     Métropole : L’illusion de la concertation

Après quatorze mois de préparation, le constat que nous dressons des premiers pas de notre Métropole est  très inquiétant et alarmant.

Sous-couvert d’une concertation d’affichage, la Présidence se livre à un exercice de pure autocratie en décidant seule, sans tenir compte de l’avis des communes et des Maires.

Les propositions que nous formulons sont ignorées, raillées et même parfois caricaturées.

Lorsque nous proposons un contrôle des transferts de charges déclarés par les communes, on nous parle d’inquisition…

Lorsque nous demandons l’égalité de traitement entre les communes, on fait mine de ne pas comprendre pour mieux conforter les disparités criantes qui persistent entre les territoires à l’intérieur de la Métropole.

Franchement, de qui se moque-t-on ?

La vérité c’est qu’à côté de la Métropole des grands projets, il y a une réalité quotidienne moins brillante, celle du manque de transparence et d’équité.

Nous ne réclamons pourtant pas la lune…juste quelques décisions pour enfin voir les communes traitées de façon équitable et les élus considérés de manière respectueuse.

Gilbert Renard

Budget prévisionnel 2015 – intervention de Pascal Houbron

Argent

Monsieur le Président,

Ce budget de la Métropole Rouen Normandie est le premier de notre jeune collectivité ; il importe donc que nous soyons précis dans nos orientations et dans nos intentions.

Ce budget, comme les prochains, doit être la transcription de la politique métropolitaine que nous voulons engager et qui respecte les compétences de la nouvelle entité.

Je dis cela car ces dernières années, nous n’avons pas beaucoup ouvert le document retraçant le contrat d’agglomération pour définir nos priorités.

A aucun moment, nous avons regroupé l’ensemble des données relatives à l’investissement dans un document unique pour construire un plan pluri-annuel d’investissement.

En effet, lors de son élaboration et son suivi, rien n’apparaissait sur l’historial Jeanne d’Arc, rien sur l’hôtel de  la Métropole et bien d’autres réalisations qui furent décidées en dehors de toutes discussions.

C’est la raison pour laquelle nous considérons ce budget comme transitoire, en attendant de débattre – si c’est possible ici – des priorités, des programmations d’investissements inscrits dans un projet métropolitain qui n’est pas encore écrit dans sa phase définitive et validée. Continuer la lecture de Budget prévisionnel 2015 – intervention de Pascal Houbron

Groupe du Centre et de la Droite à la Métropole Rouen Normandie