Tribune – Décembre 2018

Chaque Commune vient de participer à un débat concernant les orientations du Plan d’aménagement durable, « PADD » préalable au futur PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal). Dans la continuité, ce débat a eu lieu au sein du Conseil métropolitain du 8 novembre dernier. Ce PADD a pour objectif de préparer les règles et objectifs du futur PLUI qui nous paraissent très compliqués à atteindre sauf à remettre en cause l’organisation même de nos Communes.

En fait, il s’agit d’un double objectif : résultat d’une démarche volontaire du président de la Métropole qui a décidé de scinder des documents « intimement » liés au PADD : « PLH » (Plan Local de l’Habitat) et « PLUI ». En effet, il est prévu à la fois de diminuer la consommation d’espace de l’ordre de 50 % en regard des dernières années et la mise ou la remise sur le marché de 35 000 à 40 000 logements.  De plus, dans le PLH en cours d’élaboration, il est envisagé la destruction de milliers de logements dans certains secteurs et l’obligation de reconstruction partielle de ces dits logements ailleurs, entraînant de facto un déplacement de population.

Toutefois, il est à remarquer que certaines dispositions sont positives – il était temps – notamment le confortement de l’aéroport, la liaison A28 /A13 et la logistique en lien avec l’activité portuaire.

Je vous invite à consulter ce document sur notre site www.udgr.fr et à consulter également vos maires des 71 communes qui sauront vous donner leur avis. Nous restons à votre disposition pour tout éclaircissement, avec tous nos souhaits de bonne fin d’année 2018.

Gilbert RENARD

PADD