TRIBUNE – DECEMBRE 2017

Stylo Plan Local d’Urbanisme : attention danger !

Devant le délabrement de la majorité socialiste de la métropole parmi les dossiers importants du moment, un projet nous inquiète particulièrement : L’élaboration du Plan local d’urbanisme intercommunal.

Comment peut-on imaginer que sur le principe de proximité avec la ville centre (et qui doit le rester !), on puisse élaborer des règles identiques entre Rouen et les communes de la 1ere ceinture aussi différentes que Mont Saint Aignan, Darnétal, Petit Quevilly, Bois-Guillaume, Déville les Rouen… qui se sont développées au fil du temps avec leurs spécificités industrielles, universitaires, agricoles,…. Les vallées industrielles et les plateaux sont différends.

Par ailleurs, comme déjà dénoncé lors du projet de PADD (plan d’aménagement développement durable) phase obligatoire de ce futur PLUI, nous constatons que la majorité socialiste abandonne l’industrie. En effet, le Padd précise son soutien aux pépinières d’entreprises en soulignant leur spécialité : bâtiment, numérique, santé avec la biodiversité, mais en oubliant la pépinière « généraliste » de la vallée du cailly alors que c’est la même majorité qui l’a créée lors du départ des Viasystem, Vallourec,…etc. Le futur PLUI doit-il sacrifier notre industrie, le port de Rouen, nos villes ? Enfin que penser de projets proposant une place de stationnement pour 2 appartements ? Merci pour nos commerçants.

Comment peut-on imaginer la réussite et l’adhésion des maires à un projet élaboré par des techniciens ne connaissant pas nos territoires et ne reconnaissant pas la richesse et la diversité de nos communes ? Souhaitons que tous les élus se réveillent.