TRIBUNE – JUIN 2017

Stylo

La métropole Rouen Normandie est   devenue, par  décisions législatives successives,   une collectivité de première importance.  Notre métropole  bouclera  bientôt  sa troisième année. Le rôle des communes aura été profondément modifié.

Mais l’organisation après 3 ans a-t-elle abouti à une harmonisation des politiques territoriales ? Harmonisation qui devait faire naitre une véritable communauté du vivre ensemble, une communauté avec un traitement de projets  normés  quelle que soit la situation géographique de la commune. Nous  ne le pensons pas. Les anciennes communautés étaient très diverses et cette diversité est toujours omniprésente. Ici l’intérêt communautaire  continue,  ailleurs pas question d’intérêt communautaire. Avons-nous réussi après bientôt 3 ans à créer une communauté harmonieuse où chaque territoire  se voit pratiquer une politique équitable en comparaison des politiques municipales qui s’appliquent dans chacun des secteurs communaux,  comme le font les maires ?  Nous ne le pensons pas. Les critères de participation aux projets sont parfois ciselés de telle manière que les résultats amènent des inégalités de traitement.

Mettons  le second semestre 2017 au service d’une meilleure prise en compte des projets de chaque commune dans un véritable esprit de solidarité intercommunale et d’ambition pour notre métropole.