TRIBUNE – FEVRIER 2017

Stylo Vous avez dit déplacements ??

Des projets importants suscitent de notre part doutes et interrogations quant à leur fondement, leur financement et leurs incidences quant à la création d’infrastructures qu’ils induisent : la gare rive gauche et le siège de la Métropole.

La gare : ce projet, présenté comme un gain de temps pour les usagers du rail, nous interroge depuis le début sur sa faisabilité technique et financière. De plus, le projet glisse peu à peu vers l’Est d’où la création une nouvelle ligne de Transports d’Est en Ouest sur la rive sud pour rejoindre le Métrobus ou la ligne T4. Qu’en est-il de l’entrée du tunnel rive nord ? Là, cela glisse vers l’Ouest, mettant en péril l’environnement de l’habitat ou nécessitant des travaux colossaux de la gare de N.D de Bondeville.

Conséquence, pour les habitants des plateaux EST, et NORD le trajet depuis leur domicile sera plus long pour se rendre à Paris.

Et la fameuse ligne T4 ? Aucune réponse ne nous a été donnée sur l’impact et les solutions organisationnelles des dizaines de transports exceptionnels quotidiens ainsi que sur le flux routier des entrées nord de Rouen depuis Mt St Aignan, Bihorel et Bois-Guillaume.

Siège de la Métropole : ce bâtiment administratif, pour lequel nous avons dit notre opposition, est sensé coûter 30 millions d’Euros, mais on ne connait ni le coût de fonctionnement ni celui de sa future maintenance.  De plus, la construction d’une passerelle entre ce bâtiment situé rive gauche et le H2O, rive droite, est présentée maintenant comme indispensable. Autre conséquence : l’accostage des bateaux, notamment au moment de l’Armada, se fera plus en aval.

Non décidemment nous n’avons pas la même conception de la gestion de l’argent public venant de la poche du  contribuable. Combien de centaines de millions d’Euros seront nécessaires pour ces projets.

Gilbert RENARD