Tribune – avril 2015

Stylo     Métropole : L’illusion de la concertation

Après quatorze mois de préparation, le constat que nous dressons des premiers pas de notre Métropole est  très inquiétant et alarmant.

Sous-couvert d’une concertation d’affichage, la Présidence se livre à un exercice de pure autocratie en décidant seule, sans tenir compte de l’avis des communes et des Maires.

Les propositions que nous formulons sont ignorées, raillées et même parfois caricaturées.

Lorsque nous proposons un contrôle des transferts de charges déclarés par les communes, on nous parle d’inquisition…

Lorsque nous demandons l’égalité de traitement entre les communes, on fait mine de ne pas comprendre pour mieux conforter les disparités criantes qui persistent entre les territoires à l’intérieur de la Métropole.

Franchement, de qui se moque-t-on ?

La vérité c’est qu’à côté de la Métropole des grands projets, il y a une réalité quotidienne moins brillante, celle du manque de transparence et d’équité.

Nous ne réclamons pourtant pas la lune…juste quelques décisions pour enfin voir les communes traitées de façon équitable et les élus considérés de manière respectueuse.

Gilbert Renard