Communiqué de presse – Précisions relatives au conseil de la métropole Rouen Normandie du 4 novembre

À la suite du conseil métropolitain du 4 novembre j’invite les citoyens et les médias à lire l’intervention de Pascal Houbron concernant les orientations budgétaires sur notre site www.udgr.fr.  Cette intervention relative à la préparation du budget 2020, basée en partie sur le rapport impartial de la CRC (Chambre Régionale des comptes) démontre la nécessité d’une nouvelle gouvernance et la transparence des décisions. A ce jour je n’ai pas trouvé trace de cette intervention dans la presse quotidienne. Cette prise de parole rejoint mon intervention du lundi 14 octobre dernier également en ligne sur notre site ainsi que le document de la CRC.

Par ailleurs il est écrit dans notre quotidien régional : « et pas un mot sur la grève ».

Je suis très étonné de ce commentaire puisque je suis intervenu sur le sujet, comme lors du précédent conseil métropolitain, et cette fois, à l’occasion du vote de la subvention d’équilibre au budget transport pour un montant de 24.885.568 millions d’euros.

J’ai de nouveau dénoncé cette grève qui gêne quotidiennement des milliers d’usagers dont certains sont dans l‘obligation de reprendre leur véhicule personnel. J’ai formellement demandé au Président d’intervenir avec fermeté et de mettre en demeure le délégataire afin que cesse cette « grève perlée ».

J’ai rappelé qu’une délégation de service public induit une obligation de résultat.

La volonté affichée par la Métropole pour qu’un maximum d’habitants utilise les transports en commun se trouve gravement remise en cause depuis plusieurs semaines par un manque de volonté vis-à-vis du prestataire.

 Gilbert RENARD

Président du Groupe UDGR

Débat d’Orientations Budgétaires 2020 – Intervention Pascal Houbron

Conseil du 4 novembre 2019

Monsieur le Président, Madame la Vice-Présidente, Chers collègues,

Comme vous allez l’entendre, je ne vais pas m’attarder sur ces orientations budgétaires à venir, mais je veux saisir cette opportunité pour faire prendre conscience à chacun que nous devons changer de mode de gouvernance dans notre Métropole si nous voulons affronter les défis de demain avec succès…

Ce débat d’orientation budgétaire est en effet le dernier de la mandature ; c’est donc l’occasion de porter un jugement sur la gestion budgétaire de la majorité et d’exprimer des perspectives pour les années à venir.

Je tiens en premier lieu à remercier les services financiers de la Métropole qui ont toujours tenté de nous apporter les éléments demandés pour assurer une analyse dynamique, même si les changements de périmètres n’ont pas permis de réaliser une vraie comparaison avec les années antérieures…

Continuer la lecture de Débat d’Orientations Budgétaires 2020 – Intervention Pascal Houbron

Règlement Local de Publicité Intercommunal – Intervention Marie Guguin

Conseil du 4 novembre 2019

Monsieur le Président, vous sollicitez notre avis sur l’élaboration d’un RLPi et les modalités de concertation.

C’est une très bonne chose et notre groupe UDGR y est tout à fait favorable, même si de notre point de vue cette délibération arrive un peu tard, puisque 17 communes seront certainement amenées en 2020 à revenir au Règlement National de Publicité pas obligatoirement adapté au tissu local.

Nous souhaitons clairement que ce RLPi en réglementant la publicité, les enseignes et pré-enseignes puisse protéger le cadre de vie et les paysages de notre Métropole Rouen Normandie (MRN) tout en assurant le droit à l’expression et la diffusion d’information.

Nous serons particulièrement attentifs :

  • à la limitation d’impact des dispositifs
  • au traitement des entrées de ville
  • à l’adoption de règles d’extinction nocturne
  • à la prise en compte des nouveaux procédés et nouvelles technologies

Continuer la lecture de Règlement Local de Publicité Intercommunal – Intervention Marie Guguin

Tribune – novembre 2019

Nous venons de vivre un drame : l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen a meurtri notre territoire.

Eu égard à l’ampleur et à l’importance du sinistre, il nous semble justifié qu’il soit reconnu par l’État comme Catastrophe Technologique, afin de permettre une indemnisation immédiate des victimes des dégradations.

Notre territoire métropolitain compte plusieurs entités dites « SEVESO, seuil haut » (55 en Normandie et 11 dans la MRN). Face aux risques mis malheureusement en lumière avec cet incendie, il est temps de créer un centre d’études expérimentales sur la problématique de sites classés présentant des risques industriels majeurs qui pourrait contribuer à revoir notamment le périmètre de sécurité et le système d’alerte.

Il est de l’intérêt du territoire et de ses habitants d’associer à cette démarche tous les acteurs, notamment les entreprises concernées, qui depuis des decennies portent le dynamisme écnomique de la Métropole.

Nous demandons aussi le développement d’un plan de suivi sanitaire sur une période pouvant aller de 5 à 10 ans afin de contrôler les éventuels effets sur l’homme et la nature avec une communication publique annuelle.

De ce drame, dont nous n’avons surement pas encore évalué toutes les conséquences, il faut tirer toutes les leçons pour que nous puissions tendre au risque le plus faible.

Nous remercions les sapeurs-pompiers, les forces de l’ordre et les salariés de Lubrizol qui ont par leurs actions écarté le pire.